Brink's : le conseil d'administration fait appel du jugement

03/12/10 à 10:23 - Mise à jour à 10:23

Source: Trends-Tendances

Les membres du conseil d'administration de Brink's Belgium ont fait opposition au jugement du tribunal de commerce de Bruxelles du 17 novembre, jugement qui refusait la vente de la division transport de diamants d'Anvers.

Brink's : le conseil d'administration fait appel du jugement

© Belga

Les membres du conseil d'administration de Brink's Belgium ont fait opposition au jugement du tribunal de commerce de Bruxelles du 17 novembre, selon un communiqué vendredi des administrateurs provisoires. Ces derniers analyseront ce week-end les offres de reprise qui doivent être déposées pour ce vendredi.

Le tribunal de commerce de Bruxelles avait refusé, le 17 novembre, la vente de la division transport de diamants d'Anvers à une filiale car elle avait été entachée d'irrégularités. Selon les administrateurs provisoires, une assemblée générale de Brink's Belgium s'est réunie en secret le 26 novembre et a renommé les membres du CA dont le mandat avait expiré le 24 juin, avec effet rétroactif.

Pour les administrateurs provisoires, le CA fait valoir que l'aveu de la faillite, fait le 12 novembre, était bien régulier. L'affaire sera introduite au tribunal le 13 décembre, selon le communiqué.

Les membres du CA ont également contesté la nomination des administrateurs provisoires en arguant qu'il n'y avait aucune urgence, précise le communiqué. Cet aspect sera plaidé jeudi. L'instance belge de l'OCDE examinera mercredi le comportement du groupe Brink's en regard des principes directeurs de l'OCDE.

Les administrateurs provisoires, Alain Zenner et Gérard Delvaux, étudieront ce week-end les offres de reprise qui doivent être déposées aujourd'hui vendredi : "Nous choisirons le repreneur en concertation étroite avec les travailleurs", a déclaré Gérard Delvaux. De son côté, Alain Zenner poursuit les négociations avec le groupe Brink's sur le paiement transactionnel d'une compensation des erreurs de certains de ses gestionnaires, qui pourrait faciliter la reprise et le redémarrage.

Brink's : les syndicats ont foi dans le candidat à la reprise Loomis

Les syndicats du transporteur de fonds Brink's ont rencontré des responsables de Loomis, un des quatre candidats repreneurs des activités belges de la société, a indiqué jeudi Marc Geerinck, secrétaire CSC.

L'entreprise suédoise Loomis est un des candidats repreneurs de Brink's Belgium. Outre l'homme d'affaires Ramy Baron, les sociétés Seris France et Cobelguard ont également posé leur candidature à une reprise des activités belges de Brink's.

Les syndicats ont eu jeudi un entretien qualifié de constructif avec le candidat suédois, révèle Marc Geerinck : "Il s'agit d'un partenaire crédible. Loomis représente 20.000 emplois au niveau mondial. De plus, les entreprises suédoises connaissent un modèle de concertation sociale semblable à celui de la Belgique."

Les syndicats de Brink's insistent cependant sur le fait qu'ils veulent conserver le statut d'employé pour leur personnel. Le porte-parole syndical a précisé que Loomis allait poursuivre l'examen du dossier et procéder éventuellement à une offre effective en janvier.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires