Brexit - Les négociations sur le Brexit débutent ce lundi

19/06/17 à 04:37 - Mise à jour à 04:38

Source: Belga

(Belga) Le Royaume-Uni entame ce lundi les négociations avec l'Union européenne, sur sa sortie de l'UE et le détricotage de 44 ans de mariage. Londres est supposé quitter l'Union européenne fin mars 2019, soit deux ans après le déclenchement officiel de la procédure de sortie par Mme May, le 29 mars dernier.

Le ministre du Brexit David Davis et le négociateur en chef de la Commission européenne Michel Barnier, "ont convenu de lancer les négociations lundi 19 juin", avaient-ils déclaré jeudi dans un communiqué commun. Cette date avait été convenue avant les législatives anticipées du 8 juin au Royaume-Uni. Mais le revers essuyé par la Première ministre conservatrice Theresa May, qui a perdu la majorité absolue et est toujours en négociation pour former une majorité gouvernementale, a fait craindre la remise en cause de ce calendrier. Selon une source diplomatique à Bruxelles, les négociations entre MM. Barnier et Davis débuteront à 09h00 GMT (11h00 HB). Une conférence de presse commune est prévue à 16h00 GMT (18h00 HB). La première étape, qui commencera le 19 juin, devra être consacrée à trouver un accord sur trois dossiers érigés en priorités par les 27: le sort après le Brexit des expatriés européens au Royaume-Uni et des Britanniques installés dans l'UE, la question de la frontière irlandaise et le "règlement financier", c'est-à-dire le paiement par Londres de tous les engagements financiers déjà pris au sein de l'UE. M. Barnier a indiqué fin mai espérer un accord sur ces trois points "entre octobre et décembre 2017". Ce qui permettrait d'entamer la seconde phase des discussions, sur le cadre de la future relation commerciale entre Londres et l'UE entre "décembre 2017 et le printemps 2018". L'accord de retrait serait ensuite finalisé "vers octobre 2018" et il resterait ainsi six mois, jusqu'en mars 2019, date prévue de la sortie effective du Royaume-Uni, "pour achever le processus de ratification" de l'accord de divorce, selon les souhaits de M. Barnier. Les Britanniques avaient voté le 23 juin 2016 à près de 52% en faveur d'une sortie du giron européen, provoquant la stupeur de leurs voisins et un séisme politique au Royaume-Uni dont les répliques se font toujours sentir. (Belga)

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires