Brexit: la Wallonie moins exposée que la Flandre

24/06/16 à 16:17 - Mise à jour à 16:16

Source: Belga

Le Royaume-Uni est le 5e client de la Wallonie, qui y a exporté pour 2 milliards de biens l'an dernier. La Flandre est plus exposée, avec plus de 15 milliards d'exportations et un secteur du textile fortement lié au marché britannique.

Brexit: la Wallonie moins exposée que la Flandre

Pascale Delcomminette © Belga

"Oui, il y aura un impact du Brexit sur les relations commerciales entre la Belgique et le Royaume-Uni", mais les chiffres restent incertains, souligne Pascale Delcomminette, administratrice générale de l'Awex. "Cela coûtera probablement plus cher aux entreprises qui souhaitent exporter."

La Wallonie a exporté 7% de ses exportations vers le Royaume-Uni l'an dernier. Les produits les plus exportés proviennent de la chimie et pharmacie, les machines, les équipements, l'optique, le plastique et les métaux ainsi que l'agro-alimentaire.

Grâce à son économie ouverte, la Flandre, elle, a exporté pour 15,2 milliards d'euros outre-manche en 2015 (8,1% des exportations flamandes). Le textile, l'alimentaire et le transport sont les plus populaires.

L'industrie du textile a déjà prévenu que le Brexit entraînerait des pertes de chiffre d'affaires, comme l'a indiqué Fa Quix, directeur général de la fédération Fedustria. Principalement concentré en Flandre occidentale, le secteur produit du textile d'intérieur, des tapis, des matelas... "Un mètre sur trois s'en va pour le Royaume-Uni, qui est notre plus grand marché d'exportation", explique Fa Quix.

Pour Pascale Delcomminette, il ne faut "paniquer". "La sortie des Britanniques prendra du temps. Je reste persuadée que le pays restera un moteur mondial et que les relations commerciales perdureront. Après tout, 45% des exportations britanniques sont destinées au marché européen, tandis que 55% de ses importations proviennent de l'UE."

En savoir plus sur:

Nos partenaires