Bpost: Jean-Pascal Labille coupable de délit d'initié ?

02/06/16 à 11:14 - Mise à jour à 11:13

Les propos de l'ancien ministre des Entreprises publiques Jean-Pascal Labille ont entraîné la suspension du cours de Bourse de bpost. A-t-il dévoilé des informations privilégiées ?

"Je vous annonce un scoop. Dans peu de temps, la poste va perdre son statut public." Le patron de Solidaris Jean-Pascal Labille a lancé un beau pavé dans la mare vendredi dernier au micro de La Première. Derrière cette déclaration tonitruante se cachaient des tractations entamées par bpost en toute discrétion et depuis plusieurs mois, en vue d'un rachat de son homologue néerlandais postNL. Les négociations ont finalement capoté en fin de week-end dernier. Mais si l'opération s'était conclue via un échange d'actions, l'Etat belge aurait effectivement pu perdre sa position d'actionnaire majoritaire au sein de bpost.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires