BP "dégradé" à l'unanimité des 3 agences de notation

18/06/10 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Source: Trends-Tendances

Le directeur financier de BP avait espéré que la mise en place du fonds de dédommagement, accompagné de mesures d'économie, permettrait de rassurer les marchés et de convaincre les agences de notation de garder à BP sa note "AA". Raté : S&P a dégradé la sienne de deux crans et Moody's de trois, deux jours à peine après Fitch.

BP "dégradé" à l'unanimité des 3 agences de notation

© Reuters

Standard & Poor's a dégradé hier jeudi de deux crans la note du pétrolier britannique BP, au lendemain de l'annonce de la mise en place d'un compte bloqué de 20 milliards de dollars pour assurer les dédommagements liés à la marée noire aux Etats-Unis.

L'agence d'évaluation financière a abaissé sa note à long terme de "AA-" à "A", a-t-elle annoncé dans un communiqué. Les deux notes sont placées sous surveillance négative. L'agence Fitch avait quant à elle dégradé BP de six crans d'un coup mardi, à "BBB".

Standard & Poor's a justifié sa décision par "la poursuite des difficultés liées à la marée noire" et l'incertitude sur leur impact final : "Des estimations plus importantes sur les fuites de pétrole consécutives à l'explosion du puits Macondo de BP dans le golfe du Mexique, et les questions soulevées pendant une audition parlementaire nous conduisent, entre autres choses, à relever notre estimation de l'impact potentiel pour BP à court et à long terme."

Cette note est "sous surveillance négative" en raison notamment de la poursuite des "incertitudes concernant BP" et de "l'évolution rapide de la situation".

Mercredi, Byron Grote, directeur financier de BP, avait espéré que la mise en place du fonds de dédommagement, accompagné de mesures d'économie, permettrait de rassurer les marchés et de convaincre les agences de notation de garder à BP sa note "AA".

Moody's dégrade la note à long terme de BP de trois crans

En raison de la marée noire dans le golfe du Mexique, l'agence de notation financière Moody's a dégradé vendredi de trois crans la note de la dette à long terme de BP, l'abaissant de "Aa2" à "A2" et imitant ainsi les agences rivales Fitch et Standard & Poor's.

Cette décision "reflète l'aggravation de l'impact attendu de la marée noire", qui "devrait avoir un impact négatif prolongé sur la génération de trésorerie du groupe, et sur son bilan financier pendant plusieurs années", a précisé Moody's dans un communiqué. L'agence estime en effet que l'ensemble des coûts liés à la marée noire aux Etats-Unis "seront probablement plus élevés que ce qu'elle prévoyait auparavant, étant donné les dégâts étendus" qu'elle provoque.

Moody's ajoute que les 20 milliards de dollars que BP a promis de verser dans un fonds d'indemnisation pour les victimes de la marée noire constituent "un développement plutôt positif" et devraient aider à réduire les pressions du gouvernement américain à l'encontre du groupe pétrolier. Mais cette somme ne constitue pas un plafond, rappelle l'agence.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires