BP : après la marée noire, les terres amérindiennes...

01/07/10 à 10:29 - Mise à jour à 10:29

Source: Trends-Tendances

BP aurait, selon le ministère américain des Affaires intérieures, fourni de fausses informations sur l'argent qu'il verse pour l'exploitation de puits sur des terres louées à des Amérindiens dans le Colorado. Le ministère vient donc de lui infliger une amende de 5,2 millions de dollars.

BP : après la marée noire, les terres amérindiennes...

Le gouvernement américain a annoncé mercredi avoir condamné BP à une amende de 5,2 millions de dollars pour avoir fourni des informations "fausses, erronées ou trompeuses" sur sa production énergétique sur des terres que la compagnie pétrolière loue à des Amérindiens. BP aurait, selon le ministère des Affaires intérieures qui a dressé l'amende, fourni de fausses informations sur l'argent qu'il verse pour l'exploitation de puits sur des terres louées à des Amérindiens dans le Colorado.

Selon le géant pétrolier, ces manquements sont imputables à un problème technique qui, les responsables du groupe britannique l'ont assuré, allait être résolu. Toujours d'après BP, l'affaire n'a rien à voir avec la marée noire qui souille le golfe du Mexique depuis fin avril.

Les erreurs avaient tout d'abord été découvertes dans le cadre d'un audit réalisé pour la tribu des Utes du Sud et avaient été signalées à BP Amérique puis aux autorités fédérales.

"Il est simplement inacceptable que des entreprises fournissent de façon répétée des informations erronées, surtout lorsque cela perturbe un audit en cours !, a dénoncé Michael Bromwich, responsable du ministère des Affaires intérieures chargé du dossier, dans un communiqué. Nous sommes déterminés à récupérer chaque dollar généré par la production énergétique sur des terres appartenant aux Amérindiens. Dans ce cadre, il est essentiel que les informations fournies soient exactes."

Selon le communiqué des autorités fédérales, les Amérindiens avaient pour la première fois signalé ces erreurs à BP le 2 août 2007.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires