Bouygues rejette l'offre de rachat de Patrick Drahi (Numericable)

24/06/15 à 12:00 - Mise à jour à 12:00

Source: Belga

Le conglomérat français Bouygues a rejeté mardi soir l'offre de rachat de sa filiale Bouygues Telecom par l'opérateur Numéricable-SFR, propriété du milliardaire franco-israélien Patrick Drahi, selon un communiqué.

Bouygues rejette l'offre de rachat de Patrick Drahi (Numericable)

Bouygues © AFP

"Le conseil d'administration a décidé à l'unanimité, après un examen approfondi, de ne pas donner suite à (cette) offre non sollicitée", a indiqué Bouygues. "L'offre représente un risque d'exécution important qu'il ne revient pas à Bouygues d'assumer, en particulier en matière de droit à la concurrence", pointe le communiqué du groupe.

Bouygues a souligné par ailleurs avoir "apporté une grande attention aux conséquences de la consolidation du marché sur l'emploi ainsi qu'aux risques sociaux nécessairement liés à une telle opération".

Chiffrée de sources proches du dossier à 10 milliards d'euros, l'offre du groupe Altice de M. Drahi de racheter Bouygues Telecom par l'intermédiaire de sa filiale Numéricable-SFR aurait chamboulé le paysage français des télécoms.

Dès sa révélation dimanche, le gouvernement socialiste au pouvoir à Paris avait marqué son hostilité pour l'opération en se disant défavorable à une concentration du secteur.

Les syndicats avaient affiché de leur côté leur inquiétude pour les conséquences en termes d'emploi.

Un rachat de Bouygues Telecom propulserait SFR au premier rang de la téléphonie mobile en France, et le hisserait à la deuxième place pour l'accès à internet derrière l'opérateur historique Orange.

SFR, deuxième opérateur mobile français, a été racheté en 2014 par Patrick Drahi à son ancien propriétaire Vivendi, au terme d'une homérique bataille avec Bouygues Telecom, le numéro trois hexagonal.

Boulimique d'acquisitions en France et à l'international, le discret homme d'affaires a également mis la main ces derniers mois sur Portugal Telecom et le câblo-opérateur Suddenlink aux Etats-Unis.

Troisième fortune de France et 57e mondiale selon Forbes, Patrick Drahi est, outre les télécoms, également présent dans les médias avec la chaîne d'info israélienne i24 News, une participation majoritaire dans le quotidien français de gauche Libération. Il a bouclé récemment le rachat des actifs français du belge Roularta, dont le magazine L'Express.

En savoir plus sur:

Nos partenaires