Bosch mis à l'amende pour entente sur les prix aux USA

01/04/15 à 10:44 - Mise à jour à 10:44

Source: Belga

Le premier équipementier automobile mondial, l'allemand Bosch, a plaidé coupable d'entente sur les prix aux Etats-Unis et devra verser 57,8 millions de dollars d'amende pour clore les poursuites, a annoncé le ministère de la Justice mardi.

Bosch mis à l'amende pour entente sur les prix aux USA

/ © istock

Entre 2000 et 2011, le groupe a participé à un système illégal visant à "manipuler" l'offre de certaines pièces détachées (bougies d'allumage et capteurs d'oxygène) afin de maintenir les prix à des niveaux élevés, au détriment de plusieurs constructeurs automobiles dont Ford ou General Motors, assure le ministère (DoJ) dans un communiqué.

Bosch se serait par ailleurs livré aux mêmes pratiques pour fixer le prix des starters de moteurs vendus à certaines filiales de Volkswagen aux Etats-Unis entre 2009 et 2010, affirme le communiqué du DoJ, qui ajoute que les autres participants à ces manoeuvres ne se trouvaient "pas dans un seul pays ou une seule région".

"La collusion dans le secteur des pièces détachées est mondiale par nature", a assuré un ministre adjoint de la Justice, Brent Snyder, dénonçant des pratiques qui "nuisent" aux consommateurs et entreprises américains.

L'enquête visant Bosch s'inscrit dans des investigations plus vastes menées depuis plusieurs années par les autorités américaines dans le secteur des pièces détachées automobiles.

En incluant l'entreprise allemande, 34 groupes et 29 responsables ont ainsi déjà reconnu leur culpabilité et accepté de payer des pénalités totalisant près de 2,5 milliards de dollars, selon le ministère.

En 2014, Bosch avait amélioré ses performances financières malgré l'euro fort, et il vise de nouvelles acquisitions en 2015.

En savoir plus sur:

Nos partenaires