Blablacar s'offre une plateforme belge et joue l'assurance

05/04/16 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

Source: Belga

La plateforme de covoiturage Blablacar a depuis ce mardi une plateforme et une application propres à la Belgique. Les usagers du pays pourront dès lors payer leurs trajets via Maestro, Bancontact et Mistercash, a-t-elle annoncé mardi à Bruxelles. Autre nouveauté annoncée par la start-up française: un partenariat avec l'assureur Axa offre désormais une couverture spécifique au covoiturage.

Blablacar s'offre une plateforme belge et joue l'assurance

© blablacar.be

Fondée en 2006, Blablacar est par la force des choses présente en Belgique depuis des années. Le trajet Paris-Bruxelles figure même dans le top 5 des liaisons. Bien qu'ils soient de plus en plus nombreux - le nombre de places proposées par des conducteurs belges a doublé au cours de l'année dernière - les utilisateurs du pays devaient jusqu'à présent passer par la version française de la plateforme.

Le site et l'application, uniquement disponibles en français et néerlandais, permettront aux usagers de dès à présent payer leurs courses via Maestro, Bancontact ou Mistercash.

Parallèlement, ils rouleront également de façon "plus assurée". Un partenariat conclu avec Axa, financé grâce aux commissions perçues par Blablacar, permettra de couvrir des situations spécifiques au covoiturage telles que l'arrivée à destination, le prêt du volant à ses passagers ou encore le retour d'objets oubliés dans le véhicule.

Le choix d'Axa n'est pas un hasard, de tels partenariats existant déjà notamment en Allemagne et en France. "Il fallait un acteur présent dans de nombreux pays pour suivre l'évolution de Blablacar", affirme la plateforme. Fondée il y a maintenant dix ans, elle est en effet active dans 22 pays.

En savoir plus sur:

Nos partenaires