Big Pharma : les grandes man½uvres reprennent

25/01/12 à 11:31 - Mise à jour à 11:31

Source: Trends-Tendances

Le suisse Roche tente d'absorber l'américain Illumina pour 5,7 milliards de dollars. Une OPA hostile qui offre, selon le géant pharma, une prime de 64 % aux actionnaires du groupe US. Toujours en Suisse, Novartis confie, lui, avoir accusé une chute de 7 % de son bénéfice net l'an dernier.

Big Pharma : les grandes man½uvres reprennent

Côté pile : Roche lance une OPA sur la société américaine Illumina

Roche a annoncé mercredi une OPA sur Illumina, spécialisée dans les sciences de la vie, l'un des principaux fournisseurs de systèmes intégrés pour le séquençage de l'ADN. Son offre publique d'achat valorise la société américaine, basée à San Diego, à 5,7 milliards de dollars.

Le géant suisse de la pharma veut acheter "toutes les actions en circulation" d'Illumina pour 44,50 dollars par action, payables en numéraire. Il s'agit d'une OPA inamicale, car Roche indique "regretter ne pas avoir pu entrer en discussion avec le conseil d'administration d'Illumina, qui s'y est toujours refusé".

"Nous sommes toujours prêts à entrer en négociations", a toutefois indiqué Severin Schwan, directeur général de Roche, cité dans le communiqué. Cette offre, a-t-il ajouté, représente une prime "significative" de 64 % par rapport au prix de l'action d'Illumina au 21 décembre, un jour avant que les premières rumeurs sur cette transaction, qui ont fait grimper le titre.

Roche veut ainsi renforcer sa position dans les secteurs des sciences de la vie et des produits pour diagnostic. Le géant helvétique se propose d'unir son unité Applied Science avec Illumina et de transférer le siège de la nouvelle unité à San Diego.

Illumina, société créée en 1998 et qui emploie 2.100 personnes, a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 902,7 millions de dollars. La société est cotée en Bourse, sur le Nasdaq, depuis l'an 2000.

Côté face : Novartis accuse une baisse de 7 % du bénéfice net en 2011

Le concurrent et néanmoins compatriote Novartis a annoncé mercredi une baisse de 7 % de son bénéfice net en 2011, à 9,25 milliards de dollars. Le chiffre d'affaires a progressé pour sa part de 16 %, à 58,56 milliards de dollars, alors que le résultat opérationnel a reculé de 5 %, à 11 milliards de dollars.

Novartis signale notamment une charge exceptionnelle de 1,9 milliard de dollars pour l'ensemble de l'année.

Concernant 2012, Novartis "prévoit un chiffre d'affaires correspondant à celui de 2011, malgré l'expiration du brevet de Diovan et le repli de Rasilez/Tekturna". Cette année, la marge opérationnelle core et à taux de change constants, soit hors éléments exceptionnels et hors effet de change, "devrait être à peine inférieure à celle de 2011", qui était de 27,2 %, ajoute le groupe.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires