Bierset et l'aéroport de Charleroi fusionnés ?

18/04/12 à 09:13 - Mise à jour à 09:13

Source: Trends-Tendances

Les aéroports de Liège et Charleroi devraient fusionner, sur le modèle des Aéroports de Paris, pour contrer l'inévitable montée de concurrence entre les deux sites wallons, conseille PwC. Une "très mauvaise idée", estime Liège Airport.

Bierset et l'aéroport de Charleroi fusionnés ?

© Bissap

Dans un rapport sur l'avenir du secteur aéroportuaire wallon, le consultant PricewaterhouseCoopers propose de fusionner les aéroports Liège Airport et Brussels South Charleroi Airport sur le modèle des Aéroports de Paris afin d'éviter à l'avenir une trop forte concurrence entre les deux sites wallons, écrit mercredi La Libre Belgique.

Selon le quotidien, la concurrence entre Liège Airport et l'aéroport de Charleroi montera en puissance dans les prochaines années, sur fond de diminution des aides publiques. "Dans ce contexte d'ouverture de marché, la concurrence entre plateformes va croître mais va vraisemblablement évoluer progressivement d'une situation de concurrence sur la capacité à capter les aides publiques à l'activité vers une situation de concurrence sur les coûts et les services offerts aux clients", constate l'étude de PwC.

Les deux aéroports, qui opèrent sur des segments de marché (transport de passagers et de marchandises) en surcapacité au niveau européen, sont par ailleurs soumis aux exigences des compagnies aériennes.

Afin d'éviter une concurrence destructive entre les deux aéroports, PwC recommande notamment à la Région de stopper tout développement supplémentaires des activités "passagers" à Liège, qui devraient être considérées "comme capacité additionnelle" aux activités passagers de Charleroi.

PwC va toutefois plus loin et propose la fusion des opérateurs liégeois et carolo sur base du modèle parisien : "La gestion des deux plateformes à partir d'une structure décisionnelle unique permettrait d'optimiser la gestion en allouant plus adéquatement les capacités aéroportuaires pour répondre à la demande."

Autres idées de PwC : la prise de participations croisées (soit l'entrée réciproque de chaque société de gestion dans l'actionnariat de l'autre), ou encore la signature de conventions par lesquelles Liège Airport et BSCA se coordonnent sur les points sensibles.

Une fusion n'apporterait aucune plus-value, selon Liège Airport

Une fusion entre les aéroports de Liège et Charleroi est une "très mauvaise idée" qui n'apporterait "aucune plus-value", estime Liège Airport. L'étude de PricewaterhouseCoopers "n'est pas neuve, elle fait l'objet de discussions depuis plus d'un an", rappelle Christian Delcourt, responsable de la communication de Liège Airport. Le comité d'administration de l'aéroport a transmis au gouvernement wallon ses remarques et propositions pour l'avenir en décembre dernier. Le gouvernement, qui se réunira jeudi, connaît ces propositions."

Quant au contenu de l'étude, Liège Airport estime que les deux aéroports ne sont pas en concurrence : "Il s'agit de deux plateformes complémentaires, Liège Airport étant spécialisé dans le transport de marchandises, les vols charter et les tour-opérateurs, tandis que Charleroi se concentre sur le low-cost. Nos concurrents se nomment plutôt Maastricht, Cologne ou Eindhoven."

En termes de politique commerciale, Liège Airport propose que Bierset et Charleroi mettent sur pied un organe informel de concertation pour renforcer les échanges d'information sur les développements commerciaux respectifs.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires