Bertelsmann dans le rouge en 2009 après de grosses dépréciations

23/03/10 à 13:22 - Mise à jour à 13:22

Source: Trends-Tendances

Le géant allemand des médias Bertelsmann, propriétaire du groupe de radio-télévision RTL, a fini l'année 2009 dans le rouge, alors que ses activités ont souffert de la crise et qu'il a dû déprécier pour plus de 500 millions d'euros d'actifs.

Bertelsmann dans le rouge en 2009 après de grosses dépréciations

© Epa

La perte nette part du groupe de la société ressort à 82 millions d'euros, contre un bénéfice net de 142 millions d'euros en 2008, a annoncé mardi Bertelsmann.

En cause, une baisse du chiffre d'affaires (-5% à 15,36 milliards d'euros) et du bénéfice d'exploitation qui reflètent la crise, notamment dans les activités financées par la publicité et chez Arvato, sa filiale de services active entre autres sur le marché difficile de l'imprimerie.

Mais surtout, Bertelsmann a dû passer pour plus de 500 millions d'euros de dépréciations, comme l'année précédente. Celles-ci concernent RTL, mais aussi les activités de Grüner+Jahr dans le sud de l'Europe, et Prinovis, la filiale d'imprimerie d'Arvato.

Cette année, la conjoncture va se stabiliser mais Bertelsmann fait un pronostic "réservé", selon son directeur financier Thomas Rabe: le groupe table sur un chiffre d'affaires et un bénéfice d'exploitation stables.

Malgré la perte nette, les actionnaires vont recevoir 60 millions d'euros sous forme de dividendes, a indiqué M. Rabe, arguant de l'impératif de "continuité" sur cette question.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires