Bernard Arnault entre en force chez Hermès

25/10/10 à 10:11 - Mise à jour à 10:11

Source: Trends-Tendances

LVMH a annoncé son entrée à hauteur de 14,2 % dans le capital d'Hermès, dont il n'entend pas "prendre le contrôle" mais dont il veut être "un actionnaire à long terme". Le n° 1 mondial du luxe, propriété du milliardaire Bernard Arnault, a la possibilité - et entend la concrétiser - de monter à 17,1 %.

Bernard Arnault entre en force chez Hermès

© Bloomberg

Dans un communiqué, le groupe de l'homme d'affaires français Bernard Arnault a déclaré détenir un peu plus de 15 millions d'actions "de la société Hermès International, représentant 14,2 % du capital". Le géant mondial du luxe a précisé disposer aussi d'un "contrat d'instrument financier" (contrat de vente ou d'achat à terme d'un produit à un prix préalablement fixé) portant sur un peu de 3 millions d'actions supplémentaires "dont il a l'intention de solliciter la conversion".

Au total, LVMH détiendrait alors 17,1 % du capital d'Hermès, ce qui représente "un prix de revient de sa participation à 1,45 milliard d'euros".

LVMH n'était pas jusqu'à présent un actionnaire détenant plus de 5 % du capital d'Hermès, seuil fixé par la loi pour se faire connaître. De source proche du dossier, on indique que cette entrée dans le capital s'est faite par le rachat de plusieurs blocs d'actions.

Aucune indication n'avait été donnée quant à l'identité des personnes ayant cédé leurs titres à Bernard Arnault. L'avenir d'Hermès fait l'objet de nombreuses spéculations depuis la mort en mai de son dirigeant charismatique, Jean-Louis Dumas.

Hermès : la famille n'envisage pas de vendre après l'arrivée de LVMH

Bernard Arnault entend préserver "le caractère familial et français qui est à l'origine du succès mondial de cette marque emblématique". Le n° 1 mondial du luxe indique encore qu'il "apportera un soutien sans réserve à la stratégie menée par la famille fondatrice et par les équipes dirigeantes, qui ont fait de cette marque l'un des plus beaux fleurons de l'industrie du luxe".

La famille éponyme n'envisage pas de vendre ses parts dans Hermès après l'entrée de LVMH, a annoncé l'entreprise dans un communiqué dimanche soir.

"Hermès vient d'être informée" de l'entrée au capital du groupe LVMH, affirme Hermès International dans un communiqué. "Aujourd'hui, l'actionnariat familial est, avec près des trois quarts du capital, largement majoritaire et parfaitement uni pour la poursuite d'un projet d'entreprise commun. Les actionnaires de la famille Hermès confirment qu'aucun projet de cession significative de capital n'est envisagé."

La cotation en Bourse permet aux investisseurs qui le souhaitent d'entrer de façon minoritaire dans le capital, insiste le groupe.

"Le groupe Hermès présente des résultats en progression régulière avec un taux de croissance annuel moyen du résultat net de 10 % sur les 10 dernières années et une situation financière très solide avec plus de 700 millions d'euros de trésorerie nette", chiffre le communiqué en guise de conclusion.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires