Berlin va créer un institut mesurant les émissions polluantes des véhicules

27/06/17 à 13:00 - Mise à jour à 13:01

Source: Belga

(Belga) Le ministre allemand des Transports a annoncé mardi la création d'un organisme chargé de mesurer la consommation et les émissions polluantes des véhicules pour combler les lacunes actuelles, presque deux ans après le dieselgate.

Cet institut doit être mis sur pied d'ici la fin de l'année afin d'offrir "plus de transparence" aux conducteurs, décontenancés par la différence flagrante entre les résultats des tests de mesure effectués pour autoriser un modèle à la vente, et les valeurs relevées en situation réelle de conduite, a expliqué Alexander Dobrindt lors d'une conférence de presse à Berlin. L'industrie automobile financera cet organisme, qui disposera d'une enveloppe annuelle de deux millions d'euros, a indiqué M. Dobrindt. Il s'agira de passer au crible les émissions d'oxyde d'azote (NOx) et de dioxyde de carbone (CO2), ainsi que la consommation de carburant d'environ 70 modèles par an lancés sur le marché allemand. Ce dispositif doit compléter les tests standards effectués par l'office fédéral de l'automobile KBA. Ces examens en laboratoire, identiques dans toute l'Europe, ont été remis en cause après la révélation de la tricherie massive du groupe allemand Volkswagen pour faire paraître ses véhicules diesel moins polluants qu'ils n'étaient en réalité lors des tests. De nouvelles normes européennes, combinant un cycle d'homologation plus représentatif, le WLTP, et des tests en conditions réelles d'utilisation (RDE), doivent entrer en vigueur en septembre prochain. (Belga)

Nos partenaires