Belgocontrol en grève : 50 % de trafic aérien en moins mardi soir

23/03/10 à 15:51 - Mise à jour à 15:51

Source: Trends-Tendances

Après que la direction de Belgocontrol eut défendu son patron et son bilan, les syndicats ont manifesté, eux, leur mécontentement. Les aiguilleurs du ciel feront grève mardi soir dès 22 h, avec possibilité de la prolonger jusqu'à jeudi. Avec, à la clé, une réduction de moitié du trafic aérien.

Belgocontrol en grève : 50 % de trafic aérien en moins mardi soir

© Belga

Les aiguilleurs du ciel de Belgocontrol feront grève ce mardi soir à 22 h. Avec, à la clé, une réduction de moitié du trafic aérien, chiffre Rudy Tourlamain (SLFP). Les syndicats réclament que la direction prenne des mesures à la suite de l'audit mené par KPMG à la demande du cabinet Schouppe.

Pour les syndicats, il est prioritaire de recruter un manager des ressources humaines, qui devrait notamment conduire à une amélioration des conditions de travail du personnel. "J'ai une nouvelle réunion avec le personnel jeudi, l'action pourrait se prolonger jusque-là", a précisé Rudy Tourlamain.

Une grève menaçait d'éclater depuis quelques jours et n'avait été évitée que de justesse jeudi dernier. Le personnel de Belgocontrol manifeste sa désapprobation vis-à-vis de la politique de management de Belgocontrol. "Il est question d'une rupture totale de la confiance entre le personnel de Belgocontrol et le management de l'entreprise !", avait affirmé le syndicaliste.

Les représentants du personnel demandent aussi que le cabinet Schouppe donne un signal clair au management de Belgocontrol. Le cabinet a informé les syndicats lundi sur le contenu de l'audit et sur le plan d'action pour Belgocontrol qui doit être obtenu d'ici au 1er juillet.

Belgocontrol : l'action du personnel limitée à l'aéroport de Liège

UPDATE L'action des contrôleurs aériens de Belgocontrol sera limitée, mardi soir, à l'aéroport de Liège et durera une nuit, a-t-on appris auprès de Rudy Tourlamain, délégué syndical SLFP. Selon lui, une discussion avec la direction de Belgocontrol a permis, mardi après-midi, une "ouverture". Il n'y aura plus de communications d'ici le 2 avril, moment où la direction se réunira à nouveau.

"Nous avons choisi l'aéroport de Liège pour causer le moins de problèmes aux passagers. Il n'y a que du trafic fret sur cet aéroport. Les atterrissages et décollages connaîtront des retards importants en raison de cette action. Des avions seront vraisemblablement détournés vers d'autres aéroports", a expliqué M. Tourlamain. Aucune autre action ne sera organisée d'ici le 2 avril en raison de l'"ouverture" atteinte mardi.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires