Belgacom: difficile de maintenir le dividende des 2 dernières années

10/01/14 à 09:58 - Mise à jour à 09:58

Source: Trends-Tendances

La nouvelle patronne de Belgacom, Dominique Leroy, estime qu'il sera difficile de maintenir le dividende exceptionnel alloué ces deux dernières années aux actionnaires dont fait partie l'Etat.

Belgacom: difficile de maintenir le dividende des 2 dernières années

© Belga

"La société est peu endettée, on a encore un niveau de rentabilité qui nous permet d'investir et de rémunérer l'actionnaire. A quel niveau ? Il y a eu ces deux dernières années un dividende exceptionnel. Je pense qu'il sera difficile de maintenir, en tout cas, au moins, ce dividende exceptionnel", a prévenu celle qui est appelée à succéder à Didier Bellens.

"Tout cela fera partie des discussions avec le gouvernement, mais surtout avec le conseil d'administration, qui détermine la stratégie et les rémunérations des actionnaires", a-t-elle ajouté ce vendredi matin sur les ondes de Matin Première (RTBF).

En mars dernier, M. Bellens avait défendu la politique "généreuse et cohérente en la matière", mais il s'était moqué en novembre, dans une déclaration qui justifiera en partie sa révocation, du gouvernement et de son chef Elio Di Rupo, dépeint comme un "petit enfant qui vient chercher sa Saint-Nicolas" en fin d'année lorsqu'il s'enquiert des dividendes.

Pour Dominique Leroy, Belgacom doit pouvoir investir suffisamment dans la technologie, le réseau fixe, le mobile et l'innovation, ce qui permettra à terme d'assurer la pérennité de la société et de l'emploi.

Nos partenaires