Belgacom devra s'expliquer devant l'Autorité des marchés

02/08/11 à 10:14 - Mise à jour à 10:14

Source: Trends-Tendances

L'Autorité des services et marchés financiers (FSMA) va demander à Belgacom la raison pour laquelle le groupe de télecom a estimé fin juin que les informations relatives à l'inculpation de son patron Didier Bellens ne devaient pas être communiquées au marché. Ce n'est que jeudi dernier, après une fuite dans la presse, que cette communication est intervenue. C'est ce qu'indiquent mardi L'Echo et de Tijd.

Belgacom devra s'expliquer devant l'Autorité des marchés

© Belga

Le 21 juin dernier, le patron de Belgacom a été inculpé de corruption passive par le juge d'instruction Alain Blondiaux de Mons dans le cadre de faits qui seraient liés à la vente, en 2005, sous le prix du marché, d'un bâtiment appartenant à une filiale de Belgacom dont aurait profité Edmée De Groeve, ex-présidente du conseil d'administration de la Loterie Nationale, de Brussels South Charleroi Airport (BSCA) et de la SNCB, qui a elle été inculpée de corruption active. Sa fille, co-gérante de la société à laquelle le bâtiment a été vendu, a elle aussi été inculpée. Belgacom n'a communiqué sur ce dossier que jeudi dernier, et cela après une fuite dans la presse.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires