Belgacom : "Des résultats totalement en ligne avec nos attentes"

01/03/13 à 09:46 - Mise à jour à 09:46

Source: Trends-Tendances

"Nos résultats 2012 sont totalement en ligne avec nos attentes", a confirmé Didier Bellens, l'administrateur délégué de Belgacom, au cours d'une conférence de presse faisant suite à la publication des résultats annuels du groupe. L'opérateur a clôturé son exercice 2012 sur un bénéfice net, part du groupe, de 711 millions d'euros, en baisse de 45 millions par rapport à l'année précédente.

Belgacom : "Des résultats totalement en ligne avec nos attentes"

© Belga

Il s'attend par ailleurs à une année 2013 difficile, en raison notamment des mesures réglementaires qui pèseront à hauteur de 93 millions d'euros sur ses revenus et d'environ 53 millions d'euros sur son Ebitda. Dans ce contexte, Belgacom s'attend à une baisse de ses revenus de 1 à 2% par rapport à 2012 alors que son Ebitda devrait chuter de 4 à 6% par rapport à l'Ebitda 2012 (corrigé de 1,801 milliard à la suite de l'application avec effet rétroactif de la norme IAS 19R).

Conséquence de ces prévisions: l'action a chuté de quelque 6% dès l'ouverture et peu avant 13 heures, elle perdait près de 9% sur Euronext Bruxelles.

Néanmoins, malgré ces perspectives prudentes, Belgacom entend bien poursuivre et accélérer, en 2013, ses investissements dans le réseau afin notamment "de conserver sa supériorité en termes de couverture et de vitesse de son réseau mobile", a affirmé Didier Bellens. "Nous allons continuer à investir en Belgique - 800 millions d'investissements sont prévus cette année - et éventuellement à l'étranger afin d'offrir de nouveaux services à nos clients", a-t-il ajouté.

L'administrateur délégué de Belgacom est par ailleurs revenu sur la problématique de la 4G à Bruxelles. Fin janvier, Didier Bellens avait sévèrement critiqué les normes de rayonnement en vigueur en Région de Bruxelles-Capitale qui, selon lui, ne permettent pas à l'opérateur d'y offrir la technologie 4G qu'elle est en train de déployer en Belgique pour proposer un accès plus rapide à internet. "Dans ce dossier, je plaide pour l'ensemble des utilisateurs dont l'intérêt est qu'il y ait un maillage complet. Nous attendons désormais de voir quelles solutions vont être proposées", la ministre bruxelloise de l'Environnement Evelyne Huytebroeck devant déposer une proposition dans les jours qui viennent.

Didier Bellens s'est enfin exprimé sur la politique de dividende du groupe. Fort des chiffres 2012, le conseil d'administration de Belgacom a décidé de proposer le versement aux actionnaires d'un dividende ordinaire brut de 1,68 euro par action, en plus du dividende intérimaire de 0,81 euro par action payé en décembre 2012, ce qui porte le dividende total, à titre exceptionnel, à 2,49 euros brut par action. "Nous avons toujours eu une politique généreuse et cohérente en la matière. Nous n'avons pas de raison de changer car notre bilan est solide", a expliqué le patron de Belgacom en rappelant dans la foulée que l'opérateur "a toujours été un grand contributeur au budget de l'Etat belge".

"Malgré les incertitudes, nous sommes confiants dans l'avenir car nous répondons à un réel besoin des consommateurs", a conclu M. Bellens.

En savoir plus sur:

Nos partenaires