Bekaert dope ses résultats à l'innovation

10/11/10 à 10:59 - Mise à jour à 10:59

Source: Trends-Tendances

Bekaert a enregistré une demande forte soutenue au cours des neuf premiers mois de 2010. Le chiffre d'affaires, notamment, a fortement augmenté "grâce à un meilleur mix de produits lié aux efforts continus d'innovation".

Bekaert dope ses résultats à l'innovation

Bekaert a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 866 millions d'euros au troisième trimestre, en hausse de 40 % sur un an, soutenu par la croissance de la zone Asie-Pacifique. Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires consolidé atteint 2,401 milliards d'euros, en progression de 32 %, et égale le chiffre d'affaires du groupe pour la totalité de l'année 2009. Par rapport au trimestre précédent, le troisième trimestre n'affiche toutefois que 3 % d'augmentation du chiffre d'affaires.

"Bekaert a enregistré une demande forte soutenue au cours des neuf premiers mois de 2010 : le chiffre d'affaires a augmenté grâce à un meilleur mix de produits lié aux efforts continus d'innovation", souligne dans un communiqué le groupe actif dans les produits tréfilés et la transformation des métaux.

L'entreprise indique également avoir augmenté ses investissements en capacité de production supplémentaire, principalement dans les marchés émergents comme la Chine, l'Inde, l'Indonésie ainsi que l'Europe centrale et orientale. Les "investissements substantiels" en recherche et développement ont également été poursuivis.

Au niveau des perspectives, le groupe belge s'attend, pour le quatrième trimestre, à un chiffre d'affaires consolidé conforme à la moyenne des chiffres d'affaires trimestriels de la première moitié de 2010. "Les effets saisonniers traditionnels, tels que l'allégement des stocks des clients en fin d'exercice et les périodes de vacances, de même que les effets négatifs des fluctuations des devises et les mesures de contrôle de la croissance chinoise, font augurer une croissance plus modérée du chiffre d'affaires dans les mois à venir."

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires