BD myShopi: les négociations pour un plan social commenceront après l'été

02/07/18 à 15:08 - Mise à jour à 03/07/18 à 08:25

Source: Belga

Les négociations entre direction et syndicats autour d'un plan social chez BD myShopi, spécialisé dans la distribution de dépliants publicitaires, auront lieu à partir du 11 septembre, a indiqué le secrétaire syndical Olivier Van Camp (Setca). Vendredi, l'entreprise a annoncé qu'elle devrait se séparer de 124 travailleurs d'ici 2020.

BD myShopi: les négociations pour un plan social commenceront après l'été

© Getty Images/iStockphoto

Syndicats et direction se sont réunis pour la première fois lundi. "Il a été convenu qu'aucune négociation n'aurait lieu pendant l'été. A partir du 11 septembre, les discussions autour d'un plan social débuteront", a assuré Olivier Van Camp.

Différentes réunions du personnel sont toutefois programmées. La première phase de la loi Renault, la procédure d'information et de consultation, aura lieu pendant les vacances. Les licenciements devraient avoir lieu en trois phases et porteront sur différents départements de l'entreprise, répartis sur les différents sites en Belgique.

La direction souhaiterait fermer deux filiales. BD myShopi, dont le siège est situé à Diegem en périphérie bruxelloise, fournit chaque semaine des packs promotionnels papier dans 4,5 millions de boîtes aux lettres en Belgique. La société emploie 429 personnes, selon une représentante de la LBC/CNE.

D'après Philippe Lescot, de l'ACV-Transcom (CSC-Transcom), BD myShoppi chercherait dans un premier temps à fermer ses filiales Dipsa (Diegem) et NTM (Ganshoren), cette dernière étant la division transport de l'entreprise. Le représentant du syndicat chrétien pense encore que la direction veut rassembler les sites de Merelbeke et Wavre en un seul dépôt.

Nos partenaires