Baisse du taux d'emploi en Belgique: modération salariale et tax shift vont aider selon Peeters

26/04/16 à 18:45 - Mise à jour à 18:45

Source: Belga

(Belga) La baisse du taux d'emploi en Belgique prouve la nécessité des mesures prises par le gouvernement fédéral et du glissement fiscal (tax shift), estime le ministre de l'Emploi, Kris Peeters, en réaction aux chiffres publiés mardi par Eurostat.

Baisse du taux d'emploi en Belgique: modération salariale et tax shift vont aider selon Peeters

Baisse du taux d'emploi en Belgique: modération salariale et tax shift vont aider selon Peeters © BELGA

Selon l'office européen de statistiques, le taux d'emploi des 20-64 ans en Belgique a légèrement reculé en 2015, à 67,2% (contre 67,3% en 2014). Une tendance négative qui contraste avec l'évolution positive constatée au sein de l'Union européenne. Le ministre souligne toutefois que la population belge croît depuis 2007 davantage que dans les pays voisins. "En d'autres termes, la Belgique doit créer plus d'emplois pour avoir la même hausse du niveau d'emploi que dans les pays voisins". Kris Peeters estime en outre que le taux d'emploi belge va s'améliorer au gré du tax shift et de ses mesures de soutien à l'activité (baisse voire dans certains cas absence de charges patronales), ainsi que de la modération salariale en vigueur depuis plusieurs années. Une majorité des mesures décidées dans le cadre du tax shift entrent en outre en vigueur en 2016. Le ministre souligne encore que l'écart entre les taux d'emploi des hommes et des femmes est plus faible en Belgique par rapport à la moyenne européenne. (Belga)

Nos partenaires