Automobile : la Russie et PSA se prévoient un avenir radieux

20/10/10 à 14:07 - Mise à jour à 14:07

Source: Trends-Tendances

La Russie vise la première place au podium européen des marchés automobiles en 2014. Et ce, après une année 2009 en recul de près de 50 % par rapport à 2008. En France, PSA Peugeot Citroën relève lui aussi ses prévisions grâce à la conquête de nouvelles parts de marché.

Automobile : la Russie et PSA se prévoient un avenir radieux

© Bloomberg

"D'ici à la mi-2013, le marché russe reviendra entièrement à ses volumes d'avant crise, et en 2014 il deviendra le marché n° 1 en Europe, après avoir franchi les 3 millions d'automobiles" vendues, a déclaré Viktor Khristenko, ministre de l'Industrie et du Commerce, cité par l'agence RIA Novosti. Pour 2010, le ministère table sur la vente de 1,7 million de véhicules de tous types, a-t-il ajouté.

Selon l'Association des affaires européennes (AEB), la vente de véhicules légers en Russie a augmenté de 18 % au cours des neuf premiers mois de l'année, comparé à la même période de 2009, pour s'établir à 1,32 million d'unités. Pour le seul mois de septembre, la vente de véhicules légers a augmenté de 55 % comparé à 2009, selon cette association qui regroupe la plupart des grandes sociétés étrangères en Russie et publie des statistiques sur ces dernières.

Le secteur automobile russe est sur la voie de la reprise après avoir été durement affecté par la crise économique mondiale de 2009, avec un recul de 49 % des ventes par rapport à 2008.

Chiffre d'affaires en hausse pour PSA Peugeot Citroën au troisième trimestre de 2010

PSA Peugeot Citroën revoit en hausse ses objectifs pour 2010 : le constructeur automobile français table désormais sur un résultat opérationnel courant supérieur à 1,5 milliard d'euros, après avoir enregistré une hausse du chiffre d'affaires au troisième trimestre grâce à des gains de parts de marché.

Le groupe, qui visait jusqu'à présent un résultat opérationnel courant d'environ 1,5 milliard d'euros, estime que le résultat opérationnel courant de sa division automobile, sa principale activité, "devrait être à l'équilibre au second semestre".

PSA Peugeot Citroën se montre plus optimiste pour l'Europe, où il "s'attend à présent à une baisse de 5 % du marché automobile", contre une baisse prévue de 7 % auparavant. "En Chine, la croissance du marché sera de près de 20 %, peut-on lire dans un communiqué diffusé mercredi. En Amérique latine, elle sera proche de 10 %."

Ce relèvement de prévisions fait suite à la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 10,3 % au troisième trimestre, à 12,99 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires de sa division automobile a progressé de 2,3 %, à 9,5 milliards, grâce à des "gains de parts de marché réalisés par le groupe en Europe et en dehors d'Europe", notamment en Chine, qui est déjà son deuxième marché.

PSA Peugeot Citroën a également profité de la hausse des ventes de l'équipementier automobile Faurecia, dont il détient 57,4 %.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires