Auto : les usines belges passent à la vitesse supérieure

19/10/11 à 13:05 - Mise à jour à 13:05

Source: Trends-Tendances

Les trois constructeurs auto ont produit près de 19 % de voitures en plus, durant les trois premiers trimestres de l'année, par rapport à la même période en 2010. Des dizaines d'emplois restent vacants dans le secteur, annonce Agoria.

Auto : les usines belges passent à la vitesse supérieure

Au cours des neuf premiers mois de l'année, les trois usines automobiles présentes sur le territoire belge ont produit 414.231 voitures, selon les chiffres d'Agoria, la fédération de l'industrie technologique. Soit 18,9 % de plus que durant la même période l'an dernier. Cette forte croissance est positive pour l'emploi chez les producteurs et leurs sous-traitants, où des dizaines de postes vacants sont toujours à pourvoir.

L'industrie automobile de notre pays continue d'afficher des chiffres positifs, se réjouit Agoria dans un communiqué. L'année dernière a été marquée par une reprise prudente après la grave crise économique de 2009. Cette année, ce secteur très orienté vers l'export poursuit son redressement : "Le premier semestre était déjà très bon et, durant le troisième trimestre aussi, les entreprises automobiles ont encore réalisé d'excellents résultats", appuie Bert Mons, directeur du secteur automobile chez Agoria, cité dans le communiqué.

Volvo Gand en hausse, Ford Genk en baisse, Audi en phase avec son objectif

Volvo Gand : le plus important constructeur automobile en Belgique a produit 193.800 voitures au cours des neuf premiers mois de 2011. "Le cross-over XC 60 et la nouvelle S60 sont de grands succès de ventes, chez nous comme sur les marchés étrangers, précise la fédération. Volvo Cars Gent est en passe de réaliser un record de production et devrait clôturer cette année avec plus de 260.000 véhicules produits au compteur. L'exercice 2012 aussi s'annonce bon, car de nouveaux modèles sont attendus dans le courant de l'année, ce qui bénéficiera également à l'emploi."

Ford Genk : 131.837 voitures ont été assemblées, soit quelque 10 % de moins qu'un an auparavant. "C'est principalement la conséquence d'une diminution de la production sur la ligne Mondeo. Cette baisse de production est imputable pour 80 % au recul des ventes de Mondeo à d'importants clients fleet au Royaume-Uni. Le modèle S-Max, quant à lui, se porte toujours très bien.

Audi Bruxelles : pas moins de 88.594 A1 y ont été produites. "L'usine est ainsi parfaitement en mesure d'atteindre l'objectif de production fixé pour cette année, à savoir 120.000 unités."

"Secteur automobile recherche techniciens et ingénieurs"

"La nette reprise se fait aussi sentir sur le front de l'emploi, souligne encore Bert Mons. Les producteurs et sous-traitants ont créé plusieurs centaines de nouveaux emplois cette année. Les entreprises automobiles ont fourni de gros efforts pour attirer et former du personnel supplémentaire. Mais il y a encore de nombreux postes vacants. Ce sont surtout les techniciens et les ingénieurs qui restent difficiles à trouver."

Agoria souligne toutefois que les entreprises automobiles de notre pays ne sont pas à l'abri des conséquences du ralentissement de la croissance au niveau international, qui "pourrait peser sur la croissance future dans les mois à venir et l'année prochaine. La modération salariale et un rétablissement de la confiance dans la zone euro sont cruciaux pour éviter des pertes d'emplois. Nous espérons donc pouvoir rapidement compter sur un nouveau gouvernement fédéral afin de s'attaquer au handicap des coûts salariaux et à la crise de confiance."

En Belgique, le secteur automobile fournit 37.000 emplois directs. Si l'on y ajoute les emplois indirects, ce sont 82.500 personnes au total qui gagnent leur vie dans l'industrie automobile belge. Le secteur automobile est également l'un des plus gros exportateurs de notre pays : il exporte environ 90 % de sa production. Ce secteur représente 10 % des exportations totales de la Belgique.

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires