Augmentation des signalements de fraudes auprès du point de contact

06/07/17 à 07:51 - Mise à jour à 07:52

Source: Belga

(Belga) Le Point de contact pour une concurrence loyale a déjà reçu en moyenne 50 signalements par jour, contre une trentaine quotidiennement l'an passé. "Nous observons une augmentation évidente", selon le secrétaire d'Etat à la lutte contre la fraude Philippe De Backer (Open Vld) qui s'exprime jeudi dans les journaux Mediahuis.

Le point de contact existe depuis 2015 et connait un succès croissant. Durant le premier trimestre de l'année, 3.476 signalements ont été enregistrés, soit la moitié de ceux soumis en 2016. M. De Backer se réjouit particulièrement des signalements de fraudes au domicile et de dumping social. "Ces sortes de fraudes sont difficiles à déceler pour les inspecteurs. Grâce au point de contact, nous pouvons désormais suivre ces affaires, les contrôler et les punir plus vite, efficacement et de manière ciblée." Deux tiers des signalements sont jugés recevables et transmis aux inspecteurs. Les déclarations anonymes ne sont pas traitées et l'utilisation d'une fausse identité est punissable, indique le centre sur son site internet. "Au total, les contrôles ont rapporté 5 millions d'euros l'an passé. Cela prouve l'utilité de ce point de contact", en conclut le secrétaire d'Etat. (Belga)

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires