"Aucune incertitude quant à l'avenir de Volvo Gand"

11/11/14 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Belga

La fermeture de l'usine Volvo de Gand ne fait l'objet d'aucune discussion au siège suédois de l'entreprise, ont assuré les managers flamands de Volvo Geert Bruyneel et Alain Visser, au magazine Trends.

"Aucune incertitude quant à l'avenir de Volvo Gand"

© Belga

La direction de Volvo Cars Gand a indiqué vendredi avoir souffert de la grève du 8 novembre, seuls 500 des 1.200 véhicules prévus ayant été produits.

Il avait également été annoncé dimanche que l'usine de l'entreprise à Chengdu (Chine) entamait la production de la XC 60, soit le modèle le plus fabriqué à Gand en 2013, avec 113.000 unités représentant 45% de la production du site flandrien.

MM. Bruyneel et Visser ont assuré, lors d'une interview au siège de la marque à Goteborg, que l'avenir de l'usine de Gand n'était pas en danger. Celle-ci adopte "la bonne attitude". "L'usine améliore continuellement la productivité, la qualité, la connaissance et les compétences des travailleurs", ont-ils souligné.

Les deux hommes estiment que Volvo se trouve dans une position confortable. "Nous sommes un producteur relativement modeste, mais le seul qui ne doit pas faire face à une surcapacité. Au contraire, nous devons élargir notre capacité."

Volvo ambitionne de vendre 800.000 voitures à l'horizon 2019-2020. "Pour atteindre ces volumes, nous avons besoin des usines existantes. Il n'y a aucune discussion en ce qui concerne la Suède et la Belgique", a conclu Alain Visser.

En savoir plus sur:

Nos partenaires