Au début des JO, Adidas confiant sur son deuxième semestre

04/08/16 à 16:38 - Mise à jour à 16:34

Source: Belga

L'équipementier sportif allemand Adidas a présenté jeudi le détail de ses résultats du deuxième trimestre, dopés par l'Euro-2016 de foot, et s'est montré confiant pour le reste de l'année malgré "de forts vents contraires".

Au début des JO, Adidas confiant sur son deuxième semestre

Adidas © SDP

S'exprimant en direct de Rio, où débutent vendredi les Jeux Olympiques, le patron du groupe Herbert Hainer a indiqué qu'Adidas "escomptait maintenant être capable de compenser presque tous les forts vents contraires auxquels nous allons faire face", à savoir, a-t-il précisé, les effets de change négatifs, les hausses de coûts de main d'oeuvre et d'approvisionnement.

Le groupe avait relevé il y a 10 jours ses prévisions pour l'année, en annonçant avant l'heure ses résultats du deuxième trimestre.

Son bénéfice net a été multiplié par deux et son bénéfice d'exploitation a augmenté de 77%, à 414 millions d'euros, selon des chiffres confirmés jeudi. Le chiffre d'affaires, a quant à lui progressé de 13%, à 4,4 milliards d'euros. Corrigée des effets de change, la progression atteint 21%.

Dans le détail, la marque Adidas a affiché un bond de 25% (hors effets de change) au deuxième trimestre, sur fond notamment d'Euro-2016 de football. La finale entre la France et le Portugal a mis face à face deux équipes de l'écurie du rival Nike, mais Adidas était comme d'habitude sponsor officiel de la compétition et a fourni le ballon et la tenue des arbitres, en plus d'équiper plusieurs grandes sélections comme l'Allemagne et l'Espagne.

Dans la foulée de l'Euro, les JO représentent pour le groupe "une large fenêtre" permettant au groupe bavarois de présenter les différentes marques et innovations du groupe, également maison mère de l'américain Reebok, a déclaré M. Hainer.

C'était la 63e et dernière fois que le patron présentait un bilan financier d'Adidas, dont il laissera au 1er octobre les rênes au Danois Kasper Rorsted, ex-patron d'Henkel. M. Hainer, 62 ans, a passé 15 ans à la tête d'Adidas, ce qui en fait le patron allemand des grandes entreprises cotées en service depuis le plus longtemps.

Nos partenaires