Attentats à Bruxelles - Les petits indépendants bruxellois et du pays touchés par les conséquences des attentats

07/04/16 à 11:11 - Mise à jour à 11:11

Source: Belga

(Belga) Les attentats du 22 mars à Bruxelles ont surtout eu des répercussions sur les petits indépendants de la capitale mais l'onde de choc s'est fait ressentir aussi ailleurs dans le pays, selon les organisations Horeca Vlaanderen et Unizo.

Attentats à Bruxelles - Les petits indépendants bruxellois et du pays touchés par les conséquences des attentats

Attentats à Bruxelles - Les petits indépendants bruxellois et du pays touchés par les conséquences des attentats © BELGA

"Que les entrepreneurs bruxellois subissent des conséquences, c'est une évidence. Ils avaient déjà du mal depuis le lockdown en novembre. Mais les conséquences se sont étendues plus loin que notre capitale", explique l'administrateur délégué de l'Unizo, Karel Van Eetvelt, soulignant que des entrepreneurs "de la Côte jusque Maaseik (province de Limbourg, NDLR)" ressentent l'impact des attentats. L'Unizo et Horeca Vlaanderen ont sondé 705 indépendants, principalement actifs dans l'horeca, à Bruxelles et en Flandre. Il en ressort qu'un tiers des indépendants de Flandre occidentale affirment avoir subi un préjudice le 22 mars. En province d'Anvers, cette proportion est d'un cinquième et d'un dixième dans le Limbourg. La moitié des indépendants de Flandre occidentale s'attendent à devoir licencier du personnel. L'horeca est le plus touché: 70% des exploitants du secteur disent avoir subi un préjudice économique pour 60% dans les autres secteurs. L'horeca est victime d'annulations de séjours mais aussi d'un nombre de réservations en chute libre. Horeca Vlaanderen et l'Unizo plaident pour la mise sur pied, d'urgence, d'une campagne de grande envergure pour redorer l'image de la Belgique. Les deux organisations demandent également que l'aéroport de Zaventem puisse retrouver une capacité maximale le plus vite possible. (Belga)

Nos partenaires