Atos licencie... et fait venir des travailleurs indiens

08/02/16 à 12:34 - Mise à jour à 09/02/16 à 09:21

Le fournisseur de services informatiques Atos fait venir de la main-d'oeuvre indienne bon marché pour ensuite lui rechercher du travail en Belgique. Entre-temps, les licenciements tombent...

Le climat social chez Atos Belgium se détériore depuis déjà pas mal de temps. Mais en septembre dernier, une nouvelle étape a été franchie, suite à l'annonce du licenciement de 21 collaborateurs permanents. Au même moment, Atos faisait venir 28 travailleurs indiens. Le front syndical commun a introduit un préavis de grève, qui sera activé dès la prochaine annonce de licenciement.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires