Assemblage auto : l'avenir belge passe-t-il par la Corée du Sud ?

06/04/10 à 10:38 - Mise à jour à 10:38

Source: Trends-Tendances

Yves Leterme semble le croise. Le Premier ministre a attiré l'attention du président sud-coréen sur les capacités belges en matière d'assemblage automobile, a-t-il indiqué à l'issue d'une rencontre avec Lee Myung-bak dans le cadre d'une visite officielle de trois jours en Corée du Sud.

Assemblage auto : l'avenir belge passe-t-il par la Corée du Sud ?

© EPA

Il existe en Corée du Sud un "parti pris favorable" à l'égard de la Belgique, vraisemblablement dû au décès de 106 Casques bleus belges durant une mission de l'ONU lors de la guerre de Corée, voici 60 ans, a encore indiqué le Premier ministre. Et d'ajouter que la Belgique sera présente à l'exposition internationale de Yeosu en 2012 et que la Corée du Sud ouvrira un centre culturel à Bruxelles en 2011.

L'exposition universelle de 2012 aura pour thème l'eau. "Notre pays a une relation étroite avec l'eau et dispose de nombreux atouts", a précisé Yves Leterme à ce sujet.

L'accord de libre-échange que la Corée du Sud veut conclure avec l'Union européenne a également été discuté lors de l'entretien. Selon cet accord, les taxes devraient disparaître sur 97 % des marchandises et des services. Le président coréen, ex-CEO de Hyundai, a insisté sur le fait que l'accroissement des exportations de voitures coréennes vers le marché européen entraînera la nécessité de disposer d'usines d'assemblage sur le sol européen. Selon Yves Leterme, son interlocuteur n'était pas au courant du dossier Opel Anvers...

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires