ArcelorMittal veut renforcer la phase à froid à Liège

21/04/12 à 09:45 - Mise à jour à 09:45

Source: Trends-Tendances

ArcelorMittal prévoit d'investir 60 millions d'euros dans la phase à froid à Liège. Non pour construire une nouvelle ligne mais afin d'implémenter la technologie Arceo sur la ligne rapide existante.

ArcelorMittal veut renforcer la phase à froid à Liège

© Image Globe/Eric Lalmand

ArcelorMittal plancherait sur un renforcement de la phase à froid à Liège et plus précisément le développement d'Arceo, la technologie de dépôt sous vide, sur une ligne rapide à Kessales (Seraing), à raison de 60 millions d'euros, rapporte samedi L'Echo.

Le dossier de la construction d'une ligne industrielle pour le développement de la technologie en question est "aujourd'hui mature", selon le quotidien. L'étude de rentabilité est pratiquement terminée et les premières conclusions seraient positives.

Concrètement, il ne s'agira pas de construire une nouvelle ligne mais bien d'implémenter la technologie sur la ligne rapide existante. Le montant de l'investissement s'élève, donc, à environ 60 millions d'euros.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires