ArcelorMittal - "On n'est plus très loin d'un accord", selon Di Rupo

27/11/12 à 21:39 - Mise à jour à 21:39

Source: Trends-Tendances

Le premier ministre Elio Di Rupo a évoqué, mardi, la proximité d'un accord entre syndicats et direction d'ArcelorMittal à Liège lors d'une conférence de presse qui a suivi son entrevue à Paris avec le président français, François Hollande.

ArcelorMittal - "On n'est plus très loin d'un accord", selon Di Rupo

© Image Globe

"La négociation est extrêmement avancée et on me dit qu'on n'est pas
très loin d'un accord si chacun veut bien y mettre du sien", a-t-il déclaré.
A l'issue de plusieurs assemblées générales du personnel, les organisations syndicales ont rejeté le projet d'accord relatif au volet social de la fermeture des hauts-fourneaux à Liège proposé par la direction du groupe.

Depuis lors, la tension est montée d'un cran et un bras de fer a commencé entre les organisations syndicales et la direction. Les syndicats ouvriers ont, en effet, bloqué les expéditions dans tout le bassin sidérurgique et la direction a envoyé un huissier pour constater le blocage. Elle a également annoncé dimanche le début de la phase de licenciements au sein de l'entreprise avec la mise en place d'une Commission pour l'emploi. Les syndicats ont alors interpellé les pouvoirs politiques.

La tenue d'une réunion tripartite, associant direction, syndicats et gouvernement wallon doit avoir lieu prochainement. Le ministre Jean-Claude Marcourt a même écourté sa mission économique en Australie.

Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires