ArcelorMittal : la manière de négocier de la direction "n'est pas acceptable"

17/09/12 à 18:38 - Mise à jour à 18:38

Source: Trends-Tendances

La manière de négocier de la direction d'ArcelorMittal "n'est pas acceptable" et "ne correspond pas aux traditions de concertation sociale" en Belgique, a réagi le député wallon Ecolo Christian Noiret, en réaction à l'annonce par la direction du groupe sidérurgique de retirer sa proposition de plan industriel et de plan d'investissement de 138 millions d'euros dans la phase à froid liégeoise.

ArcelorMittal : la manière de négocier de la direction "n'est pas acceptable"

© Image Globe

"La direction veut un accord avant même de commencer à négocier. On est peut-être dans une phase de dramatisation mais cela n'est pas du tout une manière de négocier. On ne vient pas menacer ainsi de mettre un terme à des activités industrielles aussi importantes", juge le député wallon.

Celui-ci se demande également quand seront connus les résultats du plan d'affaires, annoncés par le ministre Marcourt et le gouvernement wallon, et censés permettre de démontrer la viabilité du modèle de sidérurgie intégrée proposé, dès la fin juin, par les syndicats.

Le député Ecolo déplore par ailleurs la passivité affichée au niveau européen. "On nous dit que l'on va mettre en place des plans pour développer une politique industrielle en Europe mais cela traîne, surtout dans le chef de la Commission européenne".

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires