ArcelorMittal: la direction dément l'espionnage des syndicats

13/04/12 à 14:03 - Mise à jour à 14:03

Source: Trends-Tendances

La direction d'ArcelorMittal dément avoir un quelconque lien avec les documents informatiques en possession de la FGTB, qui prouveraient que les syndicalistes de l'entreprise sont espionnés depuis 2008. Elle s'engage à les examiner dès que possible.

ArcelorMittal: la direction dément l'espionnage des syndicats

© Reuters

"La direction tient à rappeler qu'elle respecte évidemment l'ensemble des lois en vigueur et qu'elle n'a donc jamais demandé de contrôles tels qu'ils sont rapportés par la FGTB", insiste-t-elle dans un communiqué.

"Elle s'engage à examiner dans les meilleurs délais les éléments qui lui seraient remis et à prendre, le cas échéant, les mesures conformes à ses engagements en matière de sécurité et de respect de ses collaborateurs", ajoute la direction.

Cette dernière rappelle par ailleurs qu'elle a demandé un audit interne de fonctionnement sur le service de gardiennage et qu'un contrôle de routine réalisé par le SPF Intérieur est en cours. "Dès qu'elle aura connaissance des conclusions, la direction prendra les mesures appropriées", conclut-elle.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires