ArcelorMittal en perte d'environ 8 milliards de dollars 2015

05/02/16 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Belga

Le groupe sidérurgique ArcelorMittal a annoncé vendredi un creusement spectaculaire de sa perte nette à près de 8 milliards de dollars en 2015, plombé par la baisse des prix, et a annoncé un nouveau plan stratégique.

ArcelorMittal en perte d'environ 8 milliards de dollars 2015

© Image Globe

L'an dernier, le groupe a accusé une perte nette de 7,946 milliards de dollars en 2015, contre 1,086 milliard un an plus tôt, a détaillé le géant de l'acier dans un communiqué.

Il explique avoir notamment comptabilisé 4,8 milliards de dollars de dépréciations, principalement d'actifs miniers, et 1,4 milliard de charges non récurrentes, liées à la perte de valeur de ses stocks "suite au rapide déclin des prix internationaux de l'acier".

Dans un environnement marqué par l'effondrement du cours du minerai de fer et la concurrence sur les prix de la Chine, ArcelorMittal prévoit pour 2016 un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 4,5 milliards de dollars, soit moins que les 5,2 milliards dégagés en 2015.

Sa dette nette s'est elle stabilisée à 15,7 milliards de dollars au 31 décembre, contre 15,8 milliards un an plus tôt.

AcelorMittal annonce également le lancement d'un nouveau plan stratégique, destiné à améliorer son excédent brut d'exploitation structurel d'environ 3 milliards de dollars d'ici à 2020.

Parallèlement à la publication de ces résultats annuels, qui a été anticipée d'une semaine par le groupe, ArcelorMittal a annoncé dans un communiqué séparé avoir cédé pour un montant de 875 millions d'euros la participation de 35% qu'il détenait dans l'équipementier automobile espagnol Gestamp au principal actionnaire, la famille Riberas.

Le groupe sidérurgique et minier ArcelorMittal a annoncé vendredi qu'il allait procéder à une augmentation de capital de 3 milliards de dollars ouverte à ses actionnaires, dans le cadre d'une série de mesures pour réduire son endettement après de lourdes pertes en 2015.

En savoir plus sur:

Nos partenaires