ArcelorMittal annonce la fermeture de la cokerie d'Ougrée

03/06/14 à 12:25 - Mise à jour à 12:25

Source: Trends-Tendances

La direction d'ArcelorMittal Liège a annoncé mardi qu'aucune solution n'avait pu être trouvée concernant l'avenir de la cokerie d'Ougrée (Seraing) dans le cadre des négociations en cours avec Oxbow Mining.

ArcelorMittal annonce la fermeture de la cokerie d'Ougrée

© Belga Image

la cokerie d'Ougrée sera fermé d'ici trois à quatre semaines, a précisé Bernard Dehut, CEO d'ArcelorMittal Liège. Le site sera ensuite démantelé et dépollué. Cette opération coûtera 59 millions d'euros.

La direction souligne qu'elle a déployé beaucoup d'effort pour rendre le site de la cokerie viable. "Malheureusement et malgré les meilleures intentions, les parties engagées dans les négociations pour transférer la cokerie d'ArcelorMittal Liège, n'ont pu s'accorder sur un plan pour garantir l'avenir du site", ajoute M. Dehut.

La direction estime que les raisons qui ont poussé Oxbow Mining à stopper toute tractation reposent sur "la rentabilité économique d'un projet pour lequel il n'y allait y avoir retour sur investissement qu'à partir de 2019-2020". Les problèmes de non-conformité aux normes environnementales n'ont pas aidé, a ajouté M. Dehut et ce malgré les efforts fournis par la Région wallonne pour trouver une solution concertée.
La direction a exprimé "ses regrets aux 240 travailleurs et leurs familles touchées par la fermeture du site. Il s'agit d'une situation très difficile pour nos travailleurs et nos contractants touchés."

L'outil sera dès mis à l'arrêt d'ici trois à quatre semaines afin d'assurer les opérations en toute sécurité. Les permis seront alors introduits afin de démanteler l'outil et de dépolluer les sols. Cette opération coûtera 59 millions d'euros, estime ArcelorMittal, dont 51 millions pour la dépollution.

En savoir plus sur:

Nos partenaires