Après Caterpillar: le projet CatCh vise à créer 10.000 emplois autour de Gosselies

08/04/17 à 09:00 - Mise à jour à 09:19
Du Trends-Tendances du 06/04/17

Jean-Pierre Hansen et Thomas Dermine, les deux experts dépêchés par la Région wallonne pour chercher des voies de développement après la fermeture de l'usine Caterpillar, ont tracé des perspectives encourageantes. En misant sur quelques domaines pointus comme la logistique, la santé, les biotechnologies, la manufacture de pointe et le numérique, la zone de Gosselies pourrait créer jusqu'à 10.000 emplois nouveaux.

Plus précisément, de 6.000 à 8.000 emplois directs et de 2.000 à 4.000 emplois indirects, d'ici 2025. Le plan concocté par la Région wallonne a été baptisé CATalyst 4 Charleroi (CatCh).
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires