Après 40 ans, les entreprises n'embauchent plus !

02/02/12 à 16:09 - Mise à jour à 16:09

Source: Trends-Tendances

La limite d'âge pour les nouveaux embauchés aurait baissé à 40 ans, selon une étude de Securex. Les employeurs pensent que les travailleurs plus âgés seront moins motivés que des jeunes recrues...

Après 40 ans, les entreprises n'embauchent plus !

© Thinkstock

Les employeurs sont peu intéressés par le recrutement de collaborateurs plus âgés car ils pensent, à tort, que ces travailleurs seront moins motivés que des jeunes recrues, peut-on lire jeudi dans une étude réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 1.015 travailleurs par le groupe Securex.

La limite d'âge pour les nouveaux embauchés aurait baissé à 40 ans, d'après l'étude.

Les travailleurs plus âgés se disent tout aussi motivés que les jeunes...

La peur de recruter des travailleurs plus âgés est cependant majoritairement basée sur de mauvaises estimations de leurs capacités, intentions et attitudes. En effet, 86 % des travailleurs, tant plus âgés que jeunes, se sentent généralement motivés pour leur travail. Autant de jeunes travailleurs que de plus âgés vont travailler de bon coeur (81 %) car ils trouvent leur emploi sensé (85 %), intéressant (78 %) et agréable (86 %).

Par ailleurs, les jeunes et les plus âgés se sentent autant impliqués dans leur travail et leur organisation. Les deux groupes conseilleraient par exemple leur emploi à leurs amis (64 %) et défendraient leur organisation si on la critiquait (77 %).

Les deux groupes estiment en outre que les changements apportés à leur organisation sont indispensables (62 %) et se disent prêts à collaborer aux changements au sein de leur organisation (90 %).

... Mais les "seniors" sont moins convaincus que le changement implique une amélioration

Toutefois, les travailleurs plus âgés sont moins convaincus que le changement implique une amélioration.

Enfin, les travailleurs plus âgés sont plus fidèles à leur employeur que leurs collègues plus jeunes. En effet, 93 % des plus de 50 ans n'ont pas l'intention de quitter leur organisation, contre 54 % des moins de 30 ans.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires