Albert Heijn garde le secret sur ses projets en Belgique

02/03/18 à 10:12 - Mise à jour à 05/03/18 à 09:47

Source: Belga

La chaîne de magasins néerlandaise Albert Heijn n'a rien voulu dévoilé jeudi sur ses projets d'avenir en Belgique.

Albert Heijn garde le secret sur ses projets en Belgique

© Belgaimage

Depuis qu'elle a mis un pied en Flandre, en 2011, avec l'ouverture d'un premier magasin à Brasschaat, l'enseigne du groupe néerlandais Ahold a multiplié les ouvertures au nord du pays. Mais la fusion entre Ahold et Delhaize a soulevé plusieurs questions dont celle de savoir si Ahold Delhaize allait conserver deux enseignes (Albert Heijn et Delhaize) en Belgique. Le distributeur avait indiqué l'an dernier qu'une décision sur une éventuelle intégration serait prise en 2019. La priorité pour le groupe est de renforcer la marque Delhaize, avait-on également laissé entendre. L'étape suivante serait donc, en toute logique, une intégration de tous les magasins Ahold Delhaize en Belgique sous pavillon Delhaize.

Ce jeudi, le CEO d'Albert Heijn Belgique, Luc De Baets, ne s'est guère montré plus loquace sur l'avenir de l'enseigne dans notre pays.

Pendant ce temps, Albert Heijn continue à ouvrir des magasins en Belgique: le compteur est maintenant à 37, sans compter les deux nouveaux magasins prévus cette année à Zaventem et Hasselt. Et la recherche de localisations pour de nouveaux magasins se poursuit. L'entreprise n'a pas souhaité non plus donner son objectif de nombre de supermarchés Albert Heijn en Belgique.

Pas plus qu'elle n'a souhaité communiquer de chiffre d'affaires. "Nous ne nous en sortons pas mal en Belgique", a laconiquement déclaré Luc De Baets. "Les gens sont enthousiastes à notre égard. Les Pays-Bas en sont jaloux."

Nos partenaires