Airbus estime à 2.500 la demande d'avions neufs pour le Moyen-Orient d'ici 2034

09/11/15 à 14:53 - Mise à jour à 14:53

Source: Afp

Airbus estime à quelque 2.500 appareils la demande d'avions neufs au Moyen-Orient au cours des 20 prochaines années, pour une valeur de 590 milliards de dollars, a annoncé l'avionneur européen à l'occasion du salon aéronautique de Dubaï.

Airbus estime à 2.500 la demande d'avions neufs pour le Moyen-Orient d'ici 2034

© Reuters

"Au cours des 20 prochaines années (2015-2034), le trafic aérien au Moyen-Orient connaîtra une croissance de 6%, bien supérieure à la moyenne mondiale estimée à 4,6%", indique Airbus dans ses prévisions globales de marché. En conséquence, les pays de la région devront acquérir "près de 2.460 avions passagers et cargo neufs, d'une valeur de 590 milliards de dollars", estime le groupe.

Selon l'avionneur européen, "sur ce total, 1.890 appareils répondront aux besoins de croissance et 570 remplaceront les appareils vieillissants."

Par ailleurs, estime-t-il, "la flotte d'avions passagers et cargo du Moyen-Orient sera quasiment multipliée par trois (d'ici 2034), passant de quelque 1.100 en 2015 à plus de 2.950", avions neufs compris.

Son concurrent Boeing estime pour sa part que la demande de nouveaux avions au Moyen-Orient sera de 3.180 appareils au cours des 20 prochaines années, pour une valeur de 730 milliards de dollars, selon ses prévisions à 20 ans publiées la semaine dernière.

Airbus relève qu'"au cours de la dernière décennie, le nombre de vols au départ, à destination ou au sein-même du Moyen-Orient a été multiplié par quatre, ce qui a valu à la région le titre de nouvelle plaque tournante de l'aviation."

Trois compagnies se sont imposées comme des poids lourds du transport aérien mondial, Emirates, Qatar Airways et Etihad. Elles ont fondé leur croissance sur la position géographique de "hub naturel" des pays du Golfe pour les vols long-courriers.

"Les économies émergentes, où les populations aspirent de plus en plus à rejoindre les classes moyennes, continueront à être un puissant catalyseur en faveur du développement du trafic aérien", a déclaré John Leahy, directeur commercial d'Airbus.

Le Dubai Air Show s'est ouvert dimanche et doit prendre fin jeudi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires