Airbnb ou Uber voudraient elles aussi devenir les "maîtres des plateformes"

26/08/16 à 11:20 - Mise à jour à 11:26

Source: Trends-Tendances

Le rêve des start-up les plus ambitieuses ? Faire partie du très petit monde des plateformes incontournables. Très utiles, très rentables, très jalousées et qui vivent de commissions. Comme Visa et MasterCard pour les paiements ou Amadeus pour les réservations d'avions. Plus la technologie se développe, plus elles pullulent. Airbnb, Uber ou encore Flixbus aspirent à une telle position. Les économistes les analysent pour voir à partir de quand elles nuisent à la concurrence.

Il vaut peut-être mieux organiser des cartes de paiements que produire des voitures de luxe. Visa Inc. qui gère le schéma de paiement le plus populaire au monde, avec plus de 2,5 milliards de cartes distribuées, dégage des marges fabuleuses. La profitabilité nette frôlait les 50 % sur les ventes en 2015 (6,468 milliards de dollars sur 13,880 milliards de dollars de vente). Contre 6 % à 7 % pour Mercedes et BMW, pourtant réputés pour leur capacité à obtenir des prix élevés.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires