Airbags défectueux: Toyota rappelle plus de 37 000 véhicules en Belgique et au Luxembourg

26/10/16 à 08:27 - Mise à jour à 08:29

Source: Belga

Le groupe automobile Toyota a annoncé mercredi une action de rappel préventive portant sur des véhicules au Japon, en Chine, en Europe et dans d'autres pays en raison de problèmes potentiels avec les airbags du fournisseur Takata. Le rappel porte sur des véhicules totalisant 6 millions d'airbags potentiellement défectueux.

Airbags défectueux: Toyota rappelle plus de 37 000 véhicules en Belgique et au Luxembourg

© REUTERS

Ces véhicules sont équipés de dispositifs de gonflage des airbags frontaux avant conducteur et passager contenant du nitrate d'ammonium à phase stabilisée non déshydraté comme agent gonfleur. "Selon l'équipementier Takata, une défaillance de sécurité peut se présenter dans les dispositifs de gonflage en raison d'une dégradation de l'agent gonfleur consécutive à une exposition prolongée à une haute humidité absolue, à une haute température et à des cycles gel/dégel de grandes amplitudes", explique le constructeur japonais dans un communiqué.

"Ces conditions peuvent entraîner une rupture du dispositif de gonflage lors du déploiement de l'airbag. L'activation d'un dispositif de gonflage avec du nitrate d'ammonium non déshydraté dégradé peut entraîner la projection à haute vitesse de fragments de métal au travers de l'airbag et dans l'habitacle du véhicule."

Pour la Belgique et le Luxembourg, 3.535 Hilux, 18.427 Yaris, 2.223 Corolla et 12.874 Auris son concernés par ce rappel, soit un total de 37.059 véhicules, produits entre mai 2000 et novembre 2001 et entre avril 2006 et décembre 2014, précise Toyota Belgium.

L'opération affecte en outre environ 1,16 million d'unités au Japon, 1,47 million en Europe, 820.000 en Chine et 2,35 millions dans d'autres régions. Les Etats-Unis, qui avaient fait l'objet de rappels séparés précédemment, ne sont pas inclus. Les propriétaires connus des véhicules concernés seront avertis par courrier recommandé. En fonction du modèle de véhicule, les concessionnaires Toyota remplaceront gratuitement les dispositifs de gonflage des airbags frontaux conducteur et/ou passager par un nouveau dispositif ou par une nouvelle unité d'airbag.

L'équipementier Takata, qui contrôle 20% du marché des ceintures et airbags pour l'industrie automobile, est empêtré depuis près de trois ans dans une affaire d'airbags viciés, avec au total quelque 100 millions d'exemplaires touchés par des rappels passés ou à venir dans le monde. Au cours des dernières années, certains airbags ont éclaté après une collision parfois mineure, des explosions intempestives qui ont tué une quinzaine de personnes, dont 11 aux Etats-Unis.

En savoir plus sur:

Nos partenaires