AIP 2017-2018 - La marge salariale sera d'1,1% pour les années 2017 et 2018

12/01/17 à 00:07 - Mise à jour à 00:38

Source: Belga

(Belga) Les partenaires sociaux ont conclu un projet d'accord interprofessionnel (AIP) mercredi soir au terme d'une nouvelle réunion longue de plus de huit heures. La marge salariale est fixée à 1,1% pour les deux années à venir, ont-ils annoncé peu après 23h.

"Nous avons conclu un accord équilibré", a annoncé Michèle Sioen, présidente du Groupe des 10 à l'issue de la réunion. Outre les sujets propres à l'AIP tels que la marge salariale, l'enveloppe bien-être ou les prolongations classiques, les partenaires sociaux ont également convenu de s'attaquer ensemble à différents défis sociétaux tels que la digitalisation ou encore la problématique du burn-out. "Nous présenterons dans les six mois des propositions concrètes" dans ces thèmes, a affirmé Pieter Timmermans, administrateur délégué de la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB). Parmi les principaux points de ce projet d'accord, se trouve donc la marge salariale fixée à 1,1%. "On a été chercher le maximum", a estimé Jean-François Tamellini, remplaçant Marc Goblet (FGTB). Le syndicat socialiste, qui s'est engagé tout comme la CSC à présenter de manière objective l'accord, reste cependant amer sur le cadre imposé par le gouvernement. "Cela risque de peser pendant les consultations", selon lui. Concernant l'enveloppe bien-être, "tous les allocataires en profiteront", a précisé Marie-Hélène Ska (CSC). Un focus particulier a été mis sur les chefs de famille monoparentale au chômage. Ceux-ci, bénéficiant d'une allocation de chômage parmi les plus basses, la verront augmenter de 35%, a précisé Pieter Timmermans. Le projet d'accord conclu sera présenté jeudi/demain au gouvernement. Il fera ensuite l'objet de consultations dans les différentes instances. La CSC et la FGTB se prononceront le 31 janvier. (Belga)

Nos partenaires