Ahold, Delhaize : la fusion approuvée sous réserve de la vente de 13 magasins

15/03/16 à 19:38 - Mise à jour à 19:38

Source: Belga

Le collège de la Concurrence de l'Autorité belge de la Concurrence a donné son feu vert à la fusion entre les groupes de distribution alimentaire néerlandais Ahold et belge Delhaize sous réserve de la cession de huit magasins Ahold et de cinq magasins franchisés Delhaize, tous situés en Flandre, "ainsi que d'autres magasins qui ne sont pas encore ouverts", a-t-il annoncé mardi.

Ahold, Delhaize : la fusion approuvée sous réserve de la vente de 13 magasins

© Belga

Ces magasins doivent être cédés à un acheteur qui dispose des moyens financiers, d'une expertise avérée et des incitants nécessaires pour maintenir ces magasins comme concurrents viables et actifs de l'entreprise fusionnée et d'autres concurrents, selon l'Autorité belge de la Concurrence, qui précise qu'un "engagement de désinvestissement" ne signifie pas qu'un magasin ferme mais "vise justement le contraire."

"Les engagements approuvés par le Collège de la Concurrence doivent empêcher que la concurrence sur les marchés locaux concernés ne soit restreinte parce que des magasins seraient fermés, ou parce que des magasins demeureraient au sein d'un seul groupe sur un marché", indique-t-on encore.

Dans un communiqué distinct, Delhaize a précisé que les cinq magasins Delhaize franchisés sont trois magasins Proxy existants (deux à Anvers et un à Gand) et deux magasins AD Delhaize existants (à Berendrecht et à Lille). "Aucun magasin ne sera fermé suite à ces directives. Les conditions actuelles de travail des collaborateurs seront respectées conformément à la réglementation belge du travail", confirme Delhaize. "Un nombre limité de futurs projets d'Ahold et de Delhaize devra également être désinvesti. L'ensemble des désinvestissements ne comprend aucun magasin intégré de Delhaize", ajoute l'enseigne au lion. Delhaize comptait, fin 2015, 888 magasins en Belgique et au Luxembourg.

Ahold compte pour sa part 38 magasins de l'enseigne Albert Heijn en Belgique, tous situés en Flandre. Les huit magasins qui devront être cédés se trouvent à Anvers (deux magasins), Boortmeerbeek, Gand, Louvain, Lokeren, Audenarde et Turnhout. Ces supermarchés emploient environ 400 travailleurs, avait-on indiqué précédemment de source syndicale.

Le groupe néerlandais avait par ailleurs prévu d'ouvrir ce mois-ci un nouveau magasin à Eeklo. Les 38 membres du personnel se sont vus proposer deux options: un licenciement, assorti de deux semaines d'indemnités, ou le maintien de l'emploi mais dans des établissements de Gand ou Bruges.

L'autorisation de fusion par l'Autorité belge de la Concurrence clôture l'approbation des autorités de la concurrence en Europe.

Les actionnaires des deux distributeurs, réunis en assemblées générales extraordinaires à Bruxelles et Amsterdam, avaient approuvé lundi à une large majorité la fusion entre les deux distributeurs alimentaires, afin de créer un groupe "Royal Ahold Delhaize", qui emploiera quelque 375.000 personnes et comptera plus de 50 millions de clients par semaine aux États-Unis et en Europe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires