Adidas ne connaît pas la crise

27/12/11 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

Source: Trends-Tendances

L'équipementier sportif allemand Adidas ne ressent pratiquement pas les effets de la crise a assuré son patron Herbert Hainer ce mardi. Il a par ailleurs déclaré que son entreprise "serait préparée à revenir aux monnaies locales le cas échéant", se montrant toutefois "certain" que l'euro allait survivre.

Adidas ne connaît pas la crise

© EPA

"Je suis certain que l'euro va survivre", a dit M. Hainer au quotidien Süddeutsche Zeitung ce mardi. "Mais bien sûr nous serions préparés à facturer à nouveau en monnaie locale le cas échéant", a-t-il ajouté.

Les problèmes de la zone euro et le fléchissement de la conjoncture mondiale ont pour le moment épargné son groupe. "Nous ne ressentons pratiquement rien", selon M. Hainer, "(...) les consommateurs achètent, mais arrivera un moment où l'incertitude va s'emparer d'eux".

Même à ce moment-là, Adidas devrait tirer son épingle du jeu, prédit-il. "Notre industrie est plus résistante à la crise, les articles de sport ne sont pas chers, les gens veulent vivre sainement", explique le patron.

L'année qui vient sera en outre marquée par deux grands événements sportifs au cours de l'été, les jeux Olympiques à Londres et l'Euro-2012 de football en Pologne et en Ukraine, ce qui devrait profiter à tout le secteur.

Adidas, numéro un mondial des équipements de football, veut réaliser 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires dans ce seul segment l'an prochain, a précisé M. Hainer.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires