Action, Trafic... Comment fonctionnent les nouvelles bêtes noires des supermarchés

06/02/17 à 15:44 - Mise à jour à 16:37
Du Trends-Tendances du 02/02/17

On les appelle des 'low-end retailers'. Proposant de grandes marques à prix cassés, ces discounters non alimentaires connaissent une croissance fulgurante. Un succès bien embarrassant pour les supermarchés traditionnels, qui voient une part de leur chiffre d'affaires accaparée par ces 'bazars'. Quel est leur business model ? Leurs articles sont-ils de qualité ?

Ne parlez pas d'Action à Jef Colruyt, l'enseigne doit lui gâcher ses nuits. Imaginez : le leader du marché, champion des prix bas, qui se fait attaquer par une machine de guerre venue des Pays-Bas, capable de proposer des produits de marque jusqu'à 50 % moins chers ! Il n'en fallait pas plus pour faire réagir le big boss du détaillant de Hal. Et comme la meilleure défense, c'est l'attaque, Jef Colruyt s'est lancé ni plus ni moins dans une mise en garde des consommateurs. " Les gens ne doivent pas se laisser tromper, déclarait-il l'année dernière dans les colonnes du Tijd. Ces produits bon marché n'offrent pas la qualité promise. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires