Accord nucléaire: l'Occident ne tient pas ses engagements sur les sanctions

15/04/16 à 17:11 - Mise à jour à 17:11

Source: Belga

(Belga) La communauté internationale ne respecte pas ses engagements pris vis-à-vis de l'Iran dans le cadre de l'accord nucléaire et continue de poser des "obstacles" à son essor économique, a affirmé vendredi le gouverneur de la banque centrale iranienne.

"En tenant compte de l'étendue des activités dans lesquelles nous devions nous engager et des attentes que nous avions, rien ne s'est passé et nous espérons que l'autre partie honorera ses engagements", a déclaré Valiollah Seif à Washington, en marge des assemblées de printemps du FMI et de la Banque mondiale. Téhéran et les grandes puissances ont conclu en juillet 2015 un accord historique sur le programme nucléaire du pays, permettant la levée d'une grande partie des sanctions internationales contre Téhéran. Selon M. Seif, l'Iran ne bénéficie toutefois toujours pas de "conditions normales" et attend encore une "mise en ?uvre rapide" des engagements pris par la communauté internationale. Le dirigeant a notamment déploré l'incertitude qui continue de peser sur le droit des banques étrangères, notamment européennes, à s'engager en Iran. "La raison pour laquelle les banques européennes hésitent ou n'ont pas le courage de travailler avec des banques iraniennes tient aux lourdes pénalités qui leur ont été imposées", a assuré le banquier central. Les Etats-Unis ont récemment affirmé qu'ils ne permettraient pas à l'Iran d'accéder au système financier américain, jetant un doute sur la possibilité de mener des transactions libellées en dollar avec le pays. "Nous voulons que chaque partie à l'accord, et notamment les Etats-Unis, prenne les mesures nécessaires pour lever les obstacles" qui freinent l'arrivée des banques en Iran, a déclaré M. Seif. (Belga)

Nos partenaires