Accord entre autorités et opérateurs télécoms: "une non-histoire"

24/12/13 à 08:59 - Mise à jour à 08:59

Source: Trends-Tendances

Base Company, qui fait partie des quatre principaux opérateurs de téléphonie mobile ayant conclu avec les autorités un accord qui prévoit que tous leurs clients seront individuellement contactés afin de s'assurer qu'ils bénéficient du plan tarifaire le plus adapté, estime lundi dans un communiqué que cet accord est "une non-histoire, tant la concurrence et les meilleures offres font partie de son ADN".

Accord entre autorités et opérateurs télécoms: "une non-histoire"

© Base

L'action "Switch & Save" prévoit que d'ici au 30 septembre 2014, Belgacom, Telenet, Mobistar et Base auront individuellement contacté leurs clients pour leur proposer une formule plus adaptée à leur consommation. L'engagement pris par les opérateurs, et qui sera contrôlé par l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT), est que 90% des clients disposant d'un plan de plus de deux ans se soient vu proposer une offre plus intéressante.

Base Company estime que le ministre de l'Economie Johan Vande Lanotte (sp. a) veut appliquer la même recette au secteur des télécoms que celle qui avait été un succès pour l'énergie, alors que les deux secteurs "sont profondément différents". "Les prix des télécommunications et particulièrement des communications mobiles ont baissé", notamment depuis l'introduction de la nouvelle loi sur les télécoms, "alors que ceux de l'énergie ont augmenté. Appliquer le même remède est un contre-sens".

L'opérateur souligne que les accords ont été conclus individuellement avec le ministre. "Nous ne connaissons pas et ne voulons pas connaître la teneur des accords passés avec les trois autres opérateurs. La diversité des offres et des stratégies commerciales est un élément essentiel pour avoir un marché compétitif dans l'intérêt même des consommateurs."

Base se demande enfin pourquoi de tels accords ne concernent que la téléphonie mobile. "A quand de tels accords pour les opérateurs fixes? Dans ce marché, les prix ne baissent pas."

Nos partenaires