AB InBev détrône Delhaize à la tête du Top 30.000

08/12/10 à 15:56 - Mise à jour à 15:56

Source: Trends-Tendances

Suite à la fusion d'InBev et d'Anheuser-Busch, AB InBev a vu son chiffre d'affaires exploser : 25,3 milliards d'euros en 2009. De quoi permettre au géant brassicole de ravir à Delhaize la 1ère place au classement du Top 30.000.

AB InBev détrône Delhaize à la tête du Top 30.000

© Bloomberg

Avec un chiffre d'affaires de 25,3 milliards d'euros, AB InBev ravit à Delhaize (le Lion) la 1ère place au classement consolidé pour 2009, ressort-il de l'édition 2011 du Top 30.000 de Trends-Tendances.

C'est la fusion avec Anheuser-Busch qui permet au groupe brassicole de détrôner le groupe de distribution. Le podium est complété par Frère Bourgeois, société faîtière du milliardaire carolorégien Albert Frère.

A la 4e place, on retrouve le groupe de distribution Louis Delhaize, également basé à Charleroi. Le Top 10 est complété par Solvay, Umicore, Colruyt, D'Ieteren, Belgacom et Mazda Motors Logistics.

D'autres groupes présents en Belgique, comme GDF Suez, Total et Arcelor, ne rentrent pas dans le classement car leurs comptes sont consolidés à un étage supérieur du groupe. Les holdings, centres de coordination et intercommunales n'y sont pas repris non plus.

2009 : chiffre d'affaires en baisse de 100 milliards pour les 30.000 principales entreprises du pays

Les 30.000 principales entreprises du pays ont enregistré en 2009, année marquée par la crise, un chiffre d'affaires total de 572 milliards d'euros, soit 100 milliards d'euros de moins qu'en 2008, selon les chiffres du Top 30.000.

Cette baisse de chiffre d'affaires n'empêche pas une hausse des bénéfices de 37 milliards à 46 milliards d'euros lors de la même année. Cette hausse est toutefois quelque peu "artificielle" puisque surtout attribuable à des résultats financiers et exceptionnels (29 milliards d'euros). Les "véritables" bénéfices sont quant à eux en baisse de près d'un quart, de 23 milliards à 17 milliards d'euros.

Le secteur bancaire est parvenu à ramener sa perte globale de 19,4 milliards d'euros à moins de 3 milliards d'euros en 2009. Quant aux compagnies d'assurances, qui avaient essuyé une perte de 4 milliards d'euros, elles ont dégagé un bénéfice de 765 millions d'euros. Enfin les holdings ont obtenu un bénéfice de 7,6 milliards d'euros en 2009, contre une perte de 19,4 milliards d'euros un an auparavant.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires