AB InBev: Comeos satisfaite du travail de la Commission européenne

30/11/17 à 18:41 - Mise à jour à 18:41

Source: Belga

La fédération belge du commerce, Comeos, a salué la première analyse de la Commission européenne autour d'un éventuel abus de position dominante d'AB InBev sur le marché belge. "L'Europe dit finalement ce que nous dénonçons depuis des années, à savoir que les producteurs contiennent le marché en appliquant des prix gonflés artificiellement", a commenté le CEO de Comeos, Dominique Michel.

AB InBev: Comeos satisfaite du travail de la Commission européenne

© Belga

La Commission européenne suspecte le brasseur Anheuser-Busch InBev SA (AB InBev) d'avoir abusé de sa position dominante sur le marché belge en empêchant l'importation de ses bières Jupiler et Leffe en Belgique à partir des Pays-Bas et de la France. Dans ces deux derniers États, les produits en question sont moins chers en raison de la concurrence plus forte sur leurs marchés.

"Nous ne nous prononçons pas sur le fond de l'affaire, mais nous sommes bien contents que la Commission européenne constate officiellement ce que nous voyons depuis des années. D'après nos analyses, il apparaît que les détaillants en Belgique sont contraints de payer des produits de grandes marques plus cher que leurs collègues d'autres pays. Cela ne se limite d'ailleurs pas à la bière. Pour certains produits, certains commerçants vont payer jusqu'à 30% de plus que les détaillants français ou italiens."

Comeos espère que l'Europe permette aux commerçants de décider eux-mêmes où s'approvisionner, à l'instar des consommateurs qui ont la possibilité de faire leurs achats où ils le souhaitent.

Nos partenaires