AB InBev augmente son dividende de 46%

26/02/15 à 11:16 - Mise à jour à 11:16

Source: Belga

Le brasseur louvaniste AB InBev a vendu l'an dernier 458 millions d'hectolitres de boissons dans le monde, soit 0,6% de plus qu'en 2013. Le chiffre d'affaires a quant à lui augmenté de 5,9% à 47,1 milliards de dollars (41,4 milliards d'euros).

AB InBev augmente son dividende de 46%

© Reuters

Le bénéfice net normalisé est passé de 7,9 millions de dollars en 2013 à 8,9 millions en 2014 (+11,7%), a indiqué AB InBev jeudi. Le dividende pour l'exercice 2014 atteindrait 3 euros par action, soit une hausse de 46% par rapport à 2013.

La perte de volumes se poursuit en Europe où le brasseur a produit 44,3 millions d'hectolitres de boissons contre 47 millions un an plus tôt (-6,1%). L'Amérique du Nord perd également du terrain (-1,4%) à 121,1 millions d'hectolitres. C'est désormais le nord de l'Amérique latine qui est le marché le plus important pour le géant brassicole avec 125,4 millions d'hectolitres écoulés en 2014 (+4,7%).

"L'année 2014 a de nouveau été marquée par une solide performance financière, avec d'excellents résultats commerciaux sur la plupart de nos principaux marchés et une poursuite de l'expansion de nos marques mondiales", a commenté le groupe. Les volumes des marques mondiales ont augmenté de 5,4% en 2014, avec en tête Budweiser qui a progressé de 5,9% et Corona qui a gagné 5,8%.

La marque américaine était par ailleurs la bière officielle de la Coupe du monde de football au Brésil, qui a particulièrement souri à AB InBev. Le groupe a souligné également l'importance de ses "championnes locales" (Bud Light aux Etats-Unis, Harbin en Chine, Skol au Brésil, Jupiler en Belgique, Quilmes en Argentine...) lors de cette Coupe du monde, "la plus réussie à ce jour", pour AB InBev "grâce notamment au rôle clé des activations numériques".

Sur le marché domestique, les volumes des bières du groupe sont restés essentiellement stables durant l'année écoulée, "en bénéficiant d'une solide activation autour de la Coupe du monde au premier semestre et de gains de part de marché dans le canal de la grande distribution au dernier trimestre". Le groupe estime que sa part de marché en Belgique s'est maintenue.

Pour cette année, l'attention du brasseur louvaniste se portera principalement sur le Brésil, les Etats-Unis, le Mexique et la Chine. Sur ce dernier marché, le groupe s'est lancé dans le canal "super premium" l'an dernier en proposant la Budweiser Brewmaster Reserve, une cuvée en édition limitée surmontée d'un bouchon de type champagne.

Le brasseur prévoit pour 2015 une croissance interne en ligne avec l'inflation. Les dépenses nettes d'investissement devraient s'élever à 4,3 milliards de dollars, en raison notamment des investissements liés aux initiatives commerciales et à une extension des capacités.

En savoir plus sur:

Nos partenaires